Ой мороз мороз

(Oï maroz maroz)

Chanson d’un soldat partant à la guerre et priant pour que le froid ne les tue pas, lui et son cheval « à la crinière blanche ».

Planning des cours de russe 2019/2020

Les cours d’Iryna

Je m’appelle Iryna Rossi.


Je suis née en Ukraine et j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en technologie du textile à Kiev.


Arrivée en France en 1999, je me suis d’abord inscrite à l’Université de Provence pour perfectionner mon français. J’ai acquis successivement un DEUG, une licence, une maîtrise de russe, ensuite un Master de recherche en littérature comparée. Quelques années plus tard, j’ai obtenu un autre Master de recherche avec la mention « langues et cultures étrangères : aire culturelle slave ».


En 2007-2012, j’ai enseigné le russe à l’Université de Provence. En 2019, je suis devenue traductrice russe-ukrainien-français, experte près le tribunal de grande instance d'Aix en Provence.


Depuis 2012 je fais partie de l’association où je donne des cours.

En 2018, j'ai emmené mes élèves, devenus des amis, à la découverte de la culture russe, en Ukraine.


Soyez bienvenus à mes cours!

Les cours de Tatyana

Bonjour !


Je m’appelle Tatyana NEGRONI et je vis en France depuis onze ans.


J’ai suivi le cycle complet d’études de l’Université Nationale A.M. Gorki à Kharkov dans la spécialité «Langue et littérature russes». Pendant 25 ans j’ai enseigné  comme professeur de ces disciplines à l’école.


En France, j’ai enseigné le russe pendant quelques années à la Faculté de Lettres à l’Université d’Aix-Marseille.

Je suis très contente d’être membre de l’association  « Langue et Culture Russe en Pays d’Aix », car cela me donne la possibilité de rencontrer des Français qui s’intéressent aux traditions, à la culture et à l’histoire de la Russie.


En 2017/2018, j’ai assuré le cours des débutants au sein de l’association. Dans un premier temps, nous avons découvert l’écriture et la lecture puis j’’envisage de diviser chaque leçon en deux parties. Pendant la première heure nous apprendrons  la grammaire russe et la deuxième heure sera consacrée à l’« Expression orale et écrite » pour apprendre à parler en russe sur divers sujets, en particulier sur des sujets courants : « A propos de soi-même », « La maison et l’appartement », « Au restaurent », « A la poste », « A l’hôtel », « Chez le médecin » etc…


Pour chaque thème je propose un texte, des dialogues ainsi que des exercices, qui vous familiariseront avec l’emploi des mots, des expressions et des constructions. Ensuite nous ferons un résumé oral, préparerons des dialogues et jouerons des scènes.


Здравствуйте.


Меня зовут Татьяна Негрони , во Франции живу уже одиннадцать лет.


Я закончила Харьковский государственный университет по специальности «Русский язык и литература» и в течение 25 лет преподавала эти предметы в школе.


Во Франции несколько лет преподавала русский язык в университете Экс – Марсель.


Я очень рада быть членом ассоциации « Langue et Culture Russe en Pays d’Aix», так как это дает возможность общаться с французами, интересующимися традициями, культурой и историей России.


В этом году я буду работать с дебютантами и планирую делить урок на две части. В течение первого часа мы будем изучать русскую грамманику, а в течение второго – « Expression orale et écritе». Учащиеся научатся говорить по-русски на различные темы: «О себе», «Дом и квартира», «В ресторане», «На почте», «В отеле», «На приёме у врача» и т.д. При изучении каждой темы предполагается работа с текстом, диалогами, а также выполнение упражнений, которые помогут усвоить  выражения и котструкции, свойственные русскому языку. И, конечно же, учащиеся будут говорить на заданную тему, строить диалоги, разыгрывать сценки.

Les cours de Lira

Je m’appelle Lira Micallef.


Je suis née à Oufa où j’ai obtenu un diplôme d’ingénieur à l’institut Aéronautique.


Je me suis mariée en 1983 et je suis venue en France. En 1996, j’ai obtenu une licence de langue Russe à l’Université d’Aix en Provence.


J’enseigne et je traduis. J’ai travaillé au CEA et l’année dernière au centre spatial de Kourou.


Le support de mon cours à l’association est « Reportage N°2 » que je complète avec des textes, des jeux ou des chansons.


ДОБРО ПОЖАЛОВАТЬ.

Les cours de Gouzel

Mes parents m’ont donné le nom de Gouzel, ce qui en langage Tatar signifie « Jolie ». Je suis née à Kazan, une très belle ville russe sur la Volga où vivent en parfaite amitié Russes et Tatars et où vous pouvez voir, les unes prés de autres, des mosquées et des églises.

J’ai terminé mes études de journalisme à l’Université d’état de Kazan « В.И. Ленина » et jusqu’à mon départ pour la France j’ai travaillé pour un journal économique « Время и Деньги ».

En 2000, on a proposé à mon mari un travail au théâtre Tourtsky de Marseille et depuis lors avec notre fille et notre garçon nous vivons en Provence. Depuis 2003 je suis rédactrice en chef du mensuel bilingue franco-Russe « Perspective », qui est édité à Marseille et distribué partout en France.

Ma rencontre avec l’association en 2002 fut un cadeau du destin. J’aime beaucoup la langue et la littérature Russe, et en plus du journalisme, je conduis des cours de conversation à l’association avec beaucoup de plaisir. Je suis très heureuse de communiquer avec mes élèves, des français aimables et intelligents qui s’intéressent passionnément à la Russie.

A mes cours, nous ne travaillons pas la grammaire avec un manuel spécifique. Je prépare un thème de discussion: la famille, les voyages, le cinéma, etc. Bien sur, pour parler en Russe pendant 2 heures, les étudiants devraient connaitre précisément la grammaire et devraient avoir suffisamment de vocabulaire. Mais ce n’est pas l’important. L’important c’est d’avoir confiance et de parler sans craindre de faire des fautes. Tout le monde sait que ce n’est pas toujours facile et c’est mon but principale en tant que professeur.

Bienvenue aux cours de conversation qui ont lieu à la maison des associations :  rue E Tavan à Aix en Provence.

Мои родители дали мне имя Гузель (что в переводе с татарского языка означает « красивая »). Я родилась в Казани, прекрасном российском городе на берегу Волги, где дружно живут русские и татары и где вы можете увидеть рядом красивейшие православные храмы и мечети.

Я закончила факультет журналистики Казанского государственного университета имени В.И. Ленина. До своего отъезда во Францию я работала журналистом в деловой газете « Время и Деньги ».

В 2000 году моего мужа пригласили работать в Марсель в театр Турски и с тех пор я с мужем, дочкой и сыном живу в Марселе. С 2003 года я являюсь редактором двуязычного франко-русского ежемесячника « Перспектива », который издается в Марселе и распространяется по всей Франции.

Знакомство с Association langue et culture russe en pays d’Aix в 2002 году стало для меня подарком судьбы. Я очень люблю русский язык и русскую литературу и, кроме журналистики, я с огромным удовольствием веду в ассоциации cours de conversation. Мне очень приятно общаться с моими учениками: добрыми и интеллигентными французами, которые с такой любовью относятся к России!

На наших уроках мы не занимаемся грамматикой и у нас нет специального учебника. Для каждого урока я готовлю тему для обсуждения: семья, путешествия, кино и так далее. Конечно, для того, чтобы говорить по-русски в течение 2 часов, ученикам нужно достаточное знание грамматики и достаточный словарный запас. Но и это – не главное! Главное –  поверить в свои силы и заставить себя говорить, не боясь сделать ошибки! Все вы знаете, что это не всегда легко и это моя главная задача, как преподавателя.

Добро пожаловать на « cours de conversation », которые проходят в Maison des Associations по адресу: 1, rue Emile Tavan Aix en Provence.

Les cours d’Olga

olga[1]

Je m’appelle Olga Perrotin.


J’ai soutenu en 1985 une thèse de liguistique comparée Français-Russe à l’institut Maurice Thorez de Moscou (МГПИИЯ им. Мориса Тореза).


En France, je suis certifiée de lettre moderne et agrégée de russe.

J’enseigne au collège Campra, au lycée Paul Cézanne et à Science po à Aix.


Je fais partie de l’association depuis plus de 20 ans, où je donne des cours. Certains de mes élèves ont commencé avec moi et seront encore présents cette année.



Les cours de Nina

Je suis Nina Korjenevskaïa-Gouriou, Française d’origine russe. Je vis en France depuis maintenant 17 ans.


J’ai soutenu ma thèse de doctorat en langues et lettres en Russie en 1981 à l’Université de Moscou, et j’ai soutenu ma thèse de doctorat en langues, littératures et sociétés en 2002, à Paris, à l’INALCO.


Je suis une enseignante professionnelle. En Russie, j’ai enseigné la langue et la littérature française à l’Université de la ville d’Ufa. En France, j’ai enseigné la langue et la civilisation russe à la Faculté d’Aix-en-Provence.


Je suis dans l’Association depuis 20 ans et j’ai enseigné la langue russe à tous niveaux. Pour moi c’est très important, surtout depuis que je ne travaille plus à la Faculté. C’est la possibilité de communiquer avec des gens qui ont des affinités avec la Russie et la langue russe.


Notre cours actuel exige un certain niveau de connaissances. Nous lisons des articles de journaux russes, parfois un peu adaptés, des textes littéraires en leur version bilingue le plus souvent, nous faisons des traductions – oralement et par écrit – du russe en français et même du français en russe! Ces dernières ne sont pas trop compliquées, mais pourtant…


Notre but essentiel entretenir notre niveau de connaissances.

Le groupe est formidable. Tout le monde travaille avec beaucoup d’intérêt et d’application.


A mon avis, c’est un peu plus qu’un groupe d’études, c’est presque une famille.

Participez, à distance, à l’animation russe du festival d’Annecy!

La 60e édition du plus célèbre festival d’animation au monde se déroulera exclusivement de
façon virtuelle, en raison de l’épidémie de Covid-19. Pour vous
accréditer, rendez-vous sur le site du festival, avant le
29 juin, pour un tarif de 15 euros. Grâce à l’offre Festival, vous pourrez visionner la sélection officielle.
Les contenus en compétition seront disponibles en ligne : les courts
métrages (L’officielle, Off-Limits, Perspectives, Jeune public, Fin
d’études), les longs métrages* (8 extraits et 12 en intégralité),
les films de télévision et de commande et enfin les œuvres VR.
Découvrez la sélection 2020 réalisée par Marcel Jean, délégué
artistique, et les comités de sélection. Plus les « cartes blanches »: en complément à
la programmation officielle 2020, les partenaires du Festival d’Annecy
vous proposent une sélection de programmes en avant-première ou quelques
bonus issus de leurs productions. À découvrir sans modération !

Les
amoureux d’animation voyagent souvent dans les mêmes pays, des
États-Unis au Japon, en passant par la France. Cette année, le festival
d’Annecy nous offre une destination moins attendue avec deux films
russes en compétition officielle
. Un territoire presque inexploré pour
le spectateur occidental, à quelques rares exceptions près, tels le
sublime Roman de Renard, de
Ladislas Starewitch (produit et réalisé… en France, dans les années
1930), ou encore les tendres folies visuelles plus contemporaines de
Garri Bardine (La Nounou, 1997).

Le
cru 2020 de la production russe nous emmène très loin de ces illustres
références. “Ginger’s
Tale” et “The Nose or the Conspiration of Maverick” sont les deux
œuvres russes à l’affiche du festival du film d’animation. Si le premier
s’inspire sans grande originalité de l’univers Disney, le second
propose une fresque foisonnante surchargée de références artistiques et
politiques. Deux salles, deux ambiances.

Il s’agit presque, à vrai dire, de faire le grand écart des deux côtés de l’Oural :

  • versant occidental, Ginger’s Tale, de Konstantin Scherkin, est un dessin animé sous forte influence Disney, avec une méchante reine qui ressemble (malgré un visage anguleux) à celle de Blanche-Neige, des flots de magie, et une jeune héroïne intrépide à couettes qui paraît directement importée de Bernard et Bianca.

Cet allègre conte moral sur l’appât du gain (tout le monde se dispute une sorte de pierre d’abondance) tente néanmoins de se distinguer par ses couleurs, plus brunes et plus sourdes, et son trait plus nerveux. Pari à demi réussi, pour un divertissement conçu pour la jeunesse, dont le rythme et l’énergie compensent le manque d’originalité.


  • fiche film
  • De l’autre côté du paysage (pour ne pas dire sur la face nord, et surtout abrupte), The Nose or the Conspiracy of Maverick, d’Andrey Khrzhanovsky, s’adresse manifestement aux adultes, et pas n’importe lesquels : les plus avertis, les plus lettrés... les plus endurants.

    C’est une fresque fantasque et foisonnante, surchargée de références artistiques et politiques sur tout le spectre du malheur russe, du XIXe siècle de Gogol à la mise en images de l’opéra que sa fameuse nouvelle Le Nez inspira en 1928 au compositeur Dmitri Chostakovitch, ou encore aux démêlés de l’écrivain Boulgakov avec Joseph Staline. Un savant charivari de papier découpé, de prise de vues réelles, d’animation 2D et par ordinateurs, d’idées visuelles fulgurantes, de trognes tragi-comiques et d’hermétisme érudit.

Du spectacle commercial « à l’américaine » à cette savante folie culturelle, les deux facettes de l’animation russe ne font pas que s’exposer à Annecy : elle s’y opposent étrangement.

Déconfinement

Les activités de l’association continuent, dans la mesure du possible et du respect des gestes barrières.

Certains cours se sont poursuivis par Skype ou Zoom, afin de ne pas laisser les élèves sans langue russe trop longtemps et pour que les professeurs puissent poursuivre leur activité.

Les autres reprennent maintenant en extérieur ou en salle, tout en respectant la distanciation physique nécessaire.